La clé du pardon

Aujourd’hui, j’ai assisté à un webinaire très instructif, animé par mon amie et coach Maria Kolesnikoff, sur le magnifique sujet du pardon. Elle a décrit le pardon comme la clé qui ouvre la porte du passé vers l’avenir.

Je suis encore avec cette image de la clé et je veux partager mes réflexions.

Dès la petite enfance, on nous dit de dire « pardon », « excusez-moi » ou « veuillez m’excuser » pour ce que nous avons fait. J’ai l’impression qu’il y a une confusion sur le fait que le pardon doit venir des autres, comme si notre tranquillité d’esprit dépendait des décisions des autres.

Mais le pardon commence par soi-même. Que ce soit envers les autres ou envers soi-même, le pardon est un choix conscient.

Pardonner aux autres ou à soi-même est le choix d’accepter et de laisser partir toutes les émotions (colère, culpabilité, blessure, tristesse, ressentiment…) et les tensions physiques que nous ressentons dans notre corps. Ces émotions sont nos résistances qui nous empêchent d’avancer en paix.

Le pardon se trouve dans l’ici et maintenant. C’est l’acceptation de ce qui est dans le moment présent (émotions, tensions physiques,…) sans résistances. Nous connaissons tous l’adage « Ce à quoi nous résistons, persiste ». En acceptant ce qui est maintenant, nous faisons place à la reconnaissance, la gratitude, la compassion et l’amour.

Quelle est la clé dont vous auriez besoin pour être pleinement présent et aller de l’avant avec légèreté, liberté et joie ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Retour haut de page