Cécile Gorner Blogpage Compassion

Si vous voulez que les autres soient heureux, pratiquez la compassion. Si vous voulez être heureux, pratiquez la compassion.

Cette semaine, je suis tombée sur cette citation du Dalaï Lama et elle m’a profondément touchée, surtout en cette période où cela peut être difficile pour nous.

Nous ne pouvons pas changer les circonstances ou même les gens, nous le savons tous. Mais nous pouvons choisir la façon dont nous y répondons, que ce soit par une action ou simplement une façon d’être. Nous pouvons choisir de s’ancrer dans la compassion, compassion pour les autres et compassion pour soi-même.

Quand j’ai vu cette citation, je me suis demandé : Que signifie vraiment être compatissant ? J’ai lu des livres sur la compassion envers les autres & envers soi-même. En me posant à nouveau cette question, il m’est apparu que c’était un acte d’amour sans jugement. Avec la compassion, on se libère de tout jugement envers les autres et envers soi-même. Nous pouvons alors vraiment aimer les autres et nous-mêmes. Lorsque nous aimons, la joie surgit.

La deuxième chose qui m’est venue à l’esprit avec cette citation pourrait être une évidence : bien sûr, la compassion n’est pas quelque chose que seuls les autres peuvent obtenir de nous. Nous méritons aussi de la compassion. Nous sommes tous des êtres humains. En étant compatissants envers nous-mêmes, nous donnons aux autres la permission de faire la même chose avec eux-mêmes. C’est une situation gagnant-gagnant, quel cadeau !

Cette citation m’a également rappelé que la compassion n’était pas une chose dont on peut supposer qu’elle se produira d’elle-même. Elle se pratique au quotidien.

Soyons intentionnels aujourd’hui et pratiquons la compassion dans nos vies, et voyons ce que cela génère : créativité, générosité, gentillesse, joie, connexion, … quoi d’autre ? Partagez avec moi.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Retour haut de page